Tokyo – Le quartier Akihabara – #0150

Akihabara, quartier du matériel électronique, entoure la station de métro du même nom. Sous cette station, un ensemble de petites boutiques, le long d’allées étroites, propose toutes sortes d’appareils électriques ou électroniques, simples ou élaborées, de la guirlande de Noël à la dernière puce électronique.

 

L’histoire du quartier de Akihabara

Akihabara signifie le chant des fleurs d’automne. Ce quartier est longtemps resté un immense terrain vague envahi par les arbres. Avec la construction de la station de métro en 1890, le quartier commença à se développer avant d’être complètement détruit par les bombardements de 1945.

Avec la reconstruction, les étudiants de Tokyo s’installèrent ici pour ouvrir des petits magasins d’électronique. Ils revendaient alors des radios et des appareils d’électro-ménagers qui provenaient des surplus de l’armée américaine. Ces petites échoppes subsistent encore dans les ruelles proches de la gare.

 

Le quartier de l’électronique

Le quartier Akihabara est désormais connu mondialement pour être le quartier de l’électronique : Akiba. Ce quartier a été le point de départ du Tokyo Moderne. Des centres commerciaux géants se sont ouverts, faisant d’Akihabara le point de rencontre des geeks en quête des derniers gadgets électroniques à la mode. Des appareils de marque sont disponibles avec des prix hallucinants. -20 à -30% par rapport au prix chez nous, en France. Parfois plus.

Sur Chuo-dori, Laox est un magasin qui propose des produits détaxés pour les touristes. J’y ai moi-même acheté mes premiers produits Apple Ipod Touch et divers matériel photo et vidéo.

Avec son atmosphère survoltée et son architecture futuriste (pour l’époque), c’est un quartier incontournable de Tokyo.

 

Akihara laox

Les Otaku

Akihabara est également le lieu de rendez-vous des otaku *. Ce quartier est leur caverne d’ali-baba. C’est là, et nul part ailleurs au monde que les amateurs de dessins animés pourront trouver tout ce qu’ils cherchent : que ce soit une édition collector ou toute autre figurine de leur héros favori. Ces poupées peuvent coûter plusieurs centaines d’euros.

* Otaku : est un terme désignant une personne qui consacre une grande partie de son temps et son argent à une activité d’intérieur, comme la lecture des mangas**, les bandes dessinées, les dessins animés ou les films, la cuisine, la collection de figurines, le dessin, ou encore les jeux vidéo. Les otaku sont aussi désignés comme des personnes sans vie (des geeks), ce qui n’est pas nécessairement le cas.

** Mangas : littéralement dessin grotesque, désignent des bandes dessinées typiquement japonaises. Mais leur origine est très ancienne. Il y a 1400 ans, les japonais utilisaient des rouleaux de bambous, sur lesquels étaient peints des histoires avec des images et du texte. Après la seconde guerre mondiale, sous l’influence des comics américains, les personnages des mangas deviennent des super héros. Leur succès ne s’est jamais démenti depuis, et les mangas les plus populaires se vendent en centaines de millions d’exemplaires à travers le monde.

 

Peut mieux fairePlaisantIntéressantRemarquable (2 votes, moyenne: 4,00 sur 4)
Loading...

 

Cet article est désormais terminé. N’hésitez pas à aimer et partager cet article.  Parlez en autour de vous, cela fait toujours plaisir !

Suivez-moi également sur les réseaux sociaux

 

 

 

 

Articles associés