Tout savoir sur les tirages photos – #0006

On photographie de plus en plus. On fait des selfies, on partage sur les réseaux sociaux et on stocke sur des disques durs. Mais qu’en est-il des tirages photos ? Interrogez vos proches… combien ont-ils d’albums ou livres photos par rapport à avant ? Généralement très peu…

Faire imprimer ces photos peut paraître une pratique un peu désuète, à contre-courant. Mais aujourd’hui, notamment en tant que photographe et lorsqu’on veut faire de la photographie sérieusement, je tenais à vous expliquer pourquoi c’est très important de continuer à effectuer des tirages photos sur du papier.

 

Le soucis de la photographie numérique

 

Le constat

La finition est le problème n°1 de la photo numérique. Et tout comme la plupart d’entre vous, j’en suis moi-même victime. Nous adorons tous faire des photos. Avec le tout numérique, on a tendance à tout mitrailler. Mais trop souvent, les photos prises ne sortent pas de la carte mémoire du téléphone, ou du disque dur de l’ordinateur. On a tendance à les oublier, là, et sans jamais forcément les regarder. C’est un vrai problème. Est-ce un manque de temps ? le travail ? la famille ? les obligations ? l’envie ? un cumul de tout cela ?

Le but de la photo, c’est quand même d’aller jusqu’au bout, de montrer nos photos… ! On a tous besoin d’une certaine reconnaissance. Bien sûr, il existe le partage sur les réseaux sociaux, simple et rapide. Les systèmes de «like» et autres partages sur les profils. Mais tout le monde n’est pas abonné à Instagram et toute la famille ne passe pas sa vie à éplucher Facebook. Une photo partagée est noyée dans un flot d’informations plus ou moins intéressantes, en à peine quelques heures !

 

Des tirages photos pour régler ce problème ?

Un grand OUI.

J’aimerais partagé avec vous toutes les bonnes raisons de continuer à imprimer vos clichés. Sous toutes ses formes : tirages photos / livres / posters / tableaux.

 

Conserver les images très longtemps

Même si vous êtes un paranoïaque de la sauvegarde comme moi, que vous avez plusieurs copies de vos photos sur des supports différents, la meilleure manière de conserver des images reste encore de les faire imprimer. On trouve encore aujourd’hui des images qui sont issues des premiers temps de la photographie, et qui sont des témoignages encore de très bonne qualité.

En effectuant des tirages photos sur papier, vous vous assurez d’une conservation à très long terme de vos images. Et peut-être pourront-elles être transmises à vos enfants, vos petits-enfants, voire aux arrière-petits-enfants, et pourquoi pas aux arrière-arrière-petits-enfants… Alors qu’il est quasiment certain que, dans une cinquantaine d’années, votre copie numérique aura été effacée soit par une erreur / panne mécanique de disque dur, soit perdue parmi des centaines, des milliers de données numériques.

 

Avoir une déco intérieure sympa

Avec un budget raisonnable, il est possible d’avoir vos images exposées dans votre intérieur. Cela permet d’avoir une présentation plus agréable, de vous différencier des autres, qui ont acheté un poster de taxi jaune new-yorkais, ou le bus rouge londonien, produit en série, et acheté à IKEA ou Conforama. En plus, la désaturation partielle, c’est le mal. C’est devenu kitsch !

Cela permet aux gens qui viennent chez vous de découvrir votre travail photographique.

 

 

 

 

Apporter de la matérialité aux images

Cela rejoint un peu l’idée précédente. Il s’agit de retrouver un côté matériel à l’image. Partager un support physique, un support qualitatif avec les gens autour de vous. Présenter un album-photos à la famille, ou bien un livre-photo à un client, permet de produire une émotion beaucoup plus forte qu’une image projetée sur Internet.

 

Terminer le travail

Vous allez prendre une photo. Vous allez passer du temps à la retoucher, à la travailler sous Lightroom. Vous allez ensuite la partager sur Internet.  Elle sera alors consommée sur les réseaux sociaux par plusieurs centaines, ou milliers de personnes. Certains la regarderont via Instagram sur leur smartphone, donc un tout petit écran de 5″ ou 6″.  D’autres la regarderont sur Facebook, via un écran d’ordinateur mal calibré, et des couleurs imparfaites ou un contraste mauvais. Le rendu ne sera pas le même que si elle était vue depuis un écran 4k 16/9.

Le fait d’imprimer cette image – et de terminer le travail d’une certaine manière -, cela vous permettra d’imposer votre vision de cette image aux personnes, à qui vous allez la présenter. Que ce soit dans le choix de la taille, ou le format carré ou 16/10 par exemple.

 

Imprimer, c’est choisir !

Comme je l’expliquais en début d’article, on a tendance, vous et moi, à tout mitrailler depuis qu’on travaille au numérique. Mais on a pas forcément le budget nécessaire au tirage de toutes ces photos, surtout dans une bonne qualité. Il est donc nécessaire de revenir sur la prise de vue effectuée, et de faire un tri sur les photos qui ont été prises.

L’impression régulière sur papier va donc vous permettre de réfléchir à quelles sont vos meilleures photos. Est-ce qu’elles valent le coup (coût) d’être imprimées ? Et donc, sur le long terme, de vous améliorer en identifiant ce qui fait que certaines de vos images sont meilleures que d’autres !

 

Où faire vos tirages photos ?

J’ai envie de répondre à une question que l’on me pose de temps en temps, lorsque je présente mes livres à mes futurs mariés.  «Où peut-on faire développer ses photos sur papier ou livres pour avoir un bon résultat ?»

 

Plusieurs critères sont à prendre en compte

  • les couleurs. On passe beaucoup de temps à retoucher les photos. On s’attend donc à ce que le rendu papier soit fidèle au travail fourni. Cela passe donc forcément par un imprimeur de qualité.
  • un beau papier. Lorsqu’on fait des tirages photos, il faut éviter le papier «entrée de gamme». Sinon on ne fait rien !
  • l’encadrement. Certains prestataires proposent un service d’encadrement, permettant de recevoir un produit fini, prêt à être accroché au mur. Plus besoin de faire un encadrement soi-même.
  • un logiciel. Très simple à utiliser, même hors ligne, proposant un large choix de mise en page.

 

A propos des labos

  • Fuir les grandes enseignes de la distribution et les impressions rapides. Ne pas aller imprimer des photos dans les supermarchés. Cela paraît évident, mais un petit rappel ne fait pas de mal ! Ce n’est pas comme cela qu’on aura de la qualité. C’est une perte de temps et d’argent !
  • Sur internet, on trouve de tout… et il est compliqué de s’y retrouver. Personnellement, j’ai testé quelques sites, et pas mal m’ont déçu. Je ne les nommerai pas, puisque cela fait maintenant plusieurs mois, voire années, que je n’ai plus commandé. Peut-être se sont-ils améliorés depuis ?

Voici des partenaires de confiance, que je recommande actuellement pour les tirages photos.

Matisseo

Pour mes commandes de livres, depuis déjà quelques années. Des livres photos format 30×40 pour mes voyages. Des albums de mariage format carré 30×30 Rubis.

C’est un petit labo situé dans la région de Grenoble qui propose un travail de très grande qualité. Les livres sont très résistant aux chocs et se manipulent facilement. La couverture est en médium, et non pas en carton. Cela garantie l’absence de déformation avec le temps, et maintient bien le livre lorsqu’il est manipulé. En option, la couverture en cuir, l’impression de caractères en lettres dorées et l’ouverture à plat. Les pages satinées ne marquent pas avec les doigts, aucune trace. A éviter : le brillant.

Les livres Matisseo présentent bien et conviennent même aux personnes les plus exigeantes. Le tarif n’est pas donné. Certes, c’est un investissement… mais pour immortaliser un mariage, offrir un cadeau à l’occasion de Noël ou d’un anniversaire, c’est parfait !

Artdeqo

Pour le tirage de tableaux, toiles et autres encadrements, c’est leur coeur de métier. Ce sont des passionnés du tirage. On peut être sûr que le travail sera bien fait. Le site propose une très bonne fidélité des couleurs, un très beau papier et les options d’encadrements. Alors évidemment, ce n’est pas gratuit mais les résultats sont constants.

 

 

Cet article est désormais terminé. Il vous a certainement permis d’en apprendre un peu plus sur les tirages photos. N’hésitez pas à aimer, commenter, partager cet article.  Parlez en autour de vous, cela fait toujours plaisir !

 Peut mieux fairePlaisantIntéressantRemarquable (7 votes, moyenne: 3,86 sur 4)
Loading...

 

Suivez-moi sur les réseaux sociaux

Articles associés