Mon voyage en Inde – Ce que j’ai mangé – #0125

La cuisine indienne

Il n’existe pas une mais des cuisines indiennes, qui se déclinent en de multiples saveurs et ingrédients. Y compris pour les plats les plus simples qui révèlent de subtiles variations d’une ville à une autre, tant il existe en Inde une multitude de légumes différents.

Le riz et le blé constituent la base de la cuisine indienne. Ces deux céréales sont les principales sources de calories en Inde. Je les ai retrouvé dans mon assiette à chacun de mes repas.

Le Curry

L’Inde est souvent associée à une cuisine épicée, qui se réduirait essentiellement au curry. En réalité, le curry n’est pas une épice en tant que telle, mais un mélange de plusieurs épices qui diffèrent selon les régions. Il sert principalement à la préparation d’une sauce à base de viande – ou de poisson – qui vient enrichir les aliments de base – riz ou pain -.

Le pain

Il existe toute sorte de pains – naan, chapatti, roti, paratha et le romali roti fin comme du papier – qui s’accordent à merveille avec les viandes, marinés dans une sorte de sauce au yaourte légèrement épicée elle aussi.

Le pain est généralement à base de maïs ou de pois chiche. Il a une texture granuleuse, comme ci-dessus.

Les légumes

L’aliment national : les légumineuses (lentilles, pois…) jouent un rôle important dans l’alimentation indienne. Il me semble qu’aucun pays au monde ne produit et ne consomme autant de légumes secs. Il m’a été possible de goûter une grande variété de légumes, sans toutefois en distinguer la nature exacte. En y ajoutant un peu de riz, cela était très bon.

Connues sous le nom de « dal », il existe une douzaine de variétés de légumineuses, utilisées quotidiennement dans les cuisines de millions de foyers indiens. Cultivées dans des conditions difficiles, elles sont cuisinées avec de l’eau, des épices et des oignons.

Peut mieux fairePlaisantIntéressantRemarquable (1 votes, moyenne: 4,00 sur 4)
Loading...

Suivez-moi également sur les réseaux sociaux

Articles associés