Je ne suis pas photogénique ! – #0009

A l’occasion d’un mariage, plus précisément lors du vin d’honneur, j’aime m’attarder avec les invités, converser et partager quelques minutes avec eux. Bien sûr, il faut savoir se faire oublier afin d’obtenir des clichés naturels, mais j’aime également me rapprocher des groupes et faire quelques portraits. Loin du quotidien, chacune des personnes présentes à cet événement a soigné son apparence : coiffure, petite touche de maquillage, jolie tenue qui la met en valeur et la rend séduisante. Et pourtant …

Vous êtes une belle personne. Ne l’oubliez pas et aimez vous comme vous êtes. C’est parce que chacun d’entre vous a quelque chose de spécial à montrer au monde que je prends tant de plaisir à vous photographier.

 

Je ne suis pas photogénique

Lorsque je m’approche de certaines personnes, celles-ci n’ont pas décidé d’être prises en photo, et ne sont pas forcément d’accord. C’est alors compliqué ! Et à force de photographier des personnes très différentes les unes des autres, j’ai remarqué que certaines phrases revenaient toujours. Des objections du style :

« Non, je suis pas bien en photo ! », « Non, je n’aime pas les photos ! », « Je n’aime pas les appareils photos ! », « Je ne suis pas photogénique ! », « Je suis trop gros ! », « Je suis trop maigre ! », « Je suis trop vieux ! », « Mais je ne suis pas aussi beau que lui ! »…  J’ai bien écris LUI, parce que les complexes ne sont pas réservés qu’aux femmes.

Pour contrecarrer ces objections, je leur explique alors que tout le monde peut être beau et photogénique devant un appareil photo. Beaucoup de gens associe la photogénie à la beauté, alors qu’il s’agit plutôt de naturel face à un objectif. Une belle femme rencontrée dans la rue peut s’avérer être une catastrophe en photo…

Certaines personnes sont tout de suite naturelles face à la caméra. Michel Serrault, par exemple, sans avoir un physique exceptionnel, était un acteur capable de jouer le rôle d’un boucher encore mieux que le boucher lui-même.

La plupart des gens se bloquent devant l’appareil photo ; surtout maintenant, dans notre société ultra médiatisée, avec des photos de partout. Certains ont peur de leur apparence, de leur image qu’ils véhiculent. Ils préfèrent être derrière l’appareil photo plutôt que devant. Mais rassurez-vous, nous avons tous quelque chose chez nous, physiquement, qui nous dérange… et je pense que personne n’est épargné par cela.

– Que celui qui se trouve absolument parfait(e) m’écrive… Je lui offre tous les shootings qu’il(elle) souhaite… et j’ai carte blanche sur les prises de vues. –

Tout le monde n’est pas modèle ou comédien ; mais tout le monde peut être naturel. La photogénie est dans nos gênes.

 

Je me trouve horrible sur les photos

Il est vrai qu’il est difficile de s’aimer. Surtout lorsqu’on n’a pas l’habitude d’être pris en photo, qu’on a des petits complexes et autres …

A tout ceux qui me disent cela, je leurs réponds qu’ils sont dans un cercle vicieux. Comme ils se trouvent moches sur les photos, ils se bloquent, ils font la gueule. Du coup, sur la photo suivante, comme ils font la gueule, ils se trouvent encore plus moches. Et on en finit plus !

Peut-être ont-ils été déçus par une série de photos ? un mauvais appareil qui ne les met pas en valeur ?  des photos floues avec des yeux rouges ? et c’est justement ces photos-là, partagées par un tiers sur Facebook, que les gens voient. Même les célébrités peuvent être moches sur des photos, mais celles-là ne sont pas publiées ! C’est tout simple !

 

Cette fille-là était canon !

Il arrive parfois qu’on me dise discrètement à propos d’une mariée que j’ai prise en photo : « Oh, la photo est super jolie… la fille est très bien, super naturelle… mais la fille était canon !  Avec moi, cela ne va pas être pareil ! ».

Oui, je l’ai trouvé super jolie… mais elle, se trouvait-elle aussi jolie que ça ? Non, pas forcément ! Et je la rassure en expliquant que l’on est tous beau, tous photogénique, du moment qu’on est totalement naturel !

L’image que l’on a de soi est complètement faussée par l’image que l’on se fait des autres. – C’est le principe de la comparaison -. On a tous tendance à penser que l’herbe est plus verte ailleurs. On se sous-estime beaucoup, beaucoup trop !

 

Homme – Femme … y a t-il une différence ?

A la lecture de cet article sur la photogénie, vous avez probablement ressenti que mes propos faisaient davantage référence aux femmes qu’aux hommes. Alors, nous savons tous que l’Homme et la Femme sont différents sur bien des points – et pas uniquement physique -. Une question que l’on pourrait se poser : existe t-il une différence également dans le rapport à leur propre image ?

Oui. Une femme sera toujours dans le contexte Beauté, et donc toujours sur la défensive quant à son image. Alors que c’est plus facile pour un homme, qui sera moins vigilant : mais que peut-il redouter d’une photo, à part le triple menton ou le crâne qui brille ?

Dans ma démarche photographique, j’essaie toujours de mettre la femme en valeur – par une mise en beauté, par la bonne posture -, alors que je recherche le charisme chez un homme – une gueule -.

 

L’aide du photographe

A toutes ces personnes complexées, je n’ai qu’un seul conseil à leurs donner : confiez votre image à un(e) photographe dont vous appréciez le style. Cette personne, extérieure à votre entourage, vous regardera selon son regard à elle.

En tant que photographe portraitiste, je propose alors à ces personnes de quitter le cercle vicieux dans lequel elles s’imaginent… et de prendre le cercle dans un sens différent, plus vertueux. Je leur demande de me faire confiance, et de m’accorder juste 5mn, le temps de faire quelques clichés. Le but étant de leurs montrer une autre facette d’elles-mêmes, souvent bien plus douces et bien plus belles qu’elles ne pouvaient imaginer.

Ce n’est pas toujours facile, parfois délicat, mais j’arrive à convaincre certaines personnes de rentrer dans ce cercle vertueux. Je leurs montre le résultat grâce à l’écran situé derrière l’appareil, et j’efface immédiatement si cela ne leurs convient pas ! Finalement, ils sont bien obligés de se dire : « Ah oui, là, … je suis pas si mal que ça ! ». Avec des photos meilleures, bien sélectionnées, j’obtiens des résultats.

 

Pour conclure

“Apprendre à s’aimer et s’accepter tel qu’on est” est un processus vraiment long et difficile. On est souvent très cruel avec soi-même. Pourtant, on a tous du charisme et de la photogénie en nous. C’est dans nos gênes. Mais j’avoue qu’il existe une certaine forme d’injustice pour les exprimer :

  • Une belle femme rencontrée dans la rue peut s’avérer être une catastrophe en photo,
  • et l’homme le plus discret d’une réception de mariage se révèle être le plus canon sur les photos.

Toutes personnes peuvent rentrer dans un cercle virtueux. Il suffit d’y croire !

 

 

Cet article est désormais terminé. N’hésitez pas à aimer et partager cet article. Cela fait toujours plaisir.

Peut mieux fairePlaisantIntéressantRemarquable (8 votes, moyenne: 4,00 sur 4)
Loading...

Suivez-moi également sur les réseaux sociaux

Articles associés